BELAD JEBALA

La terre et ses hommes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Discussion a propos de la federation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maximilianos

avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : province de chefchaouen
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Discussion a propos de la federation   Ven 17 Mar 2006 - 14:00

salut les jbilou
j'espere que vous allez tous bien ;permettez moi de vous proposez une discussion a propos d'un sujet qui me preoccupe beaucoup c'est la federation ;notre pays s'attend a un grand projet administratif celui de l'autonomie au sahara et on parle aussi de l'extension de ce projet a d'autres regions ;moi a mon tour j'imagine le maroc comme une entité fiderale respectant les specifités culturelle ;ethnique et geographique de chaque communauté a l'inster de l'experience du pays voisin l'espagne ou la suisse .je me vois dans une federation de jebala avec un chef lieu ,un drapeau;un gouvernement local ;une television regionale;un parleman ;des partis politiques reginaux et autres.....
mes chers potes je vous invite a participer a ce debas avec vos regards et propositions sur ce sujet
merci a vos tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brougi
JEBILOU
JEBILOU
avatar

Nombre de messages : 206
Age : 37
Localisation : El Jadida
Date d'inscription : 17/12/2005

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Sam 18 Mar 2006 - 13:31

Salam maximilianos

Je crois que c’est un sujet très intéressant, car il concerne l’avenir de notre pays !

Je crois que le découpage régional actuel a été réalisé dans la vision de créer un Maroc fédéral ! Apparemment le Sahara marocain va être la première région à avoir une autonomie élargie ! Mais je crois que le système va être appliquer par la suite aux autres régions (le nombre total est de 16 régions administratives) !
Malheureusement la pays de jebala est partagé en 3 régions administratives :
- Taza-Al Hoceima-Taounate
- Tanger-Tétouan
- Gharb-Chrarda-Béni Hssen

Malgré cette situation, je crois que ce n’est pas vraiment un problème, car la préservation des spécificités se base sur la dynamique de la société civile, des associations, …. Et ne pas d’un découpage administratif ! Car si on ne bouge pas on ne développe pas notre patrimoine, mais on le perd !

Que pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brougi.c.la
sophos
JEBIL
JEBIL
avatar

Nombre de messages : 1515
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Mer 22 Mar 2006 - 9:32

Le meilleur régime possible est celui qui favorise l'épanouissement de la personne humaine.

_________________
"Il faut démolir l'édifice de ton orgueil. Travail effrayant" (Ludwig Wittgenstein, Remarques mêlées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jebala.forumculture.net
sophos
JEBIL
JEBIL
avatar

Nombre de messages : 1515
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Mer 22 Mar 2006 - 9:58

maximilianos a écrit:
je me vois dans une federation de jebala avec un chef lieu ,un drapeau;un gouvernement local ;une television regionale;un parleman ;des partis politiques reginaux et autres.....

-Où en fixeriez-vous le chef-lieu ?
-Comment en concevez-vous le drapeau ?
-Quel type de gouvenement ? Centralisateur ou fondé sur l'autonomie de la commune ?
-A la tête de cet "Etat régional": un chef ou un collège de conseillers ?

_________________
"Il faut démolir l'édifice de ton orgueil. Travail effrayant" (Ludwig Wittgenstein, Remarques mêlées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jebala.forumculture.net
Mediterraneus
JE
JE
avatar

Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Lun 27 Mar 2006 - 6:00

Le pays de jebala s'étend sur une superficie estimée á plus de 36.000Km² avec deux façades maritimes : une atlantique et l’autre méditerranéenne, des forêts naturelles s’étalant sur des centaines de milliers d’hectares, des plaines à perte de vue, des richesses hydrauliques énormes et l’important : une population dont la majorité est constituée de jeunes.
Toutefois la population dans son ensemble vit dans une pauvreté sans pareil , dans des conditions précaires ; des taux d’analphabétisme effrayants , un niveau sanitaire la moindre des choses qu’on peut dire pour le décrier est qu’il est rudimentaire contribuant ainsi à un génocide silencieux et progressif envers la population locale ( le taux de mortalité infantile dans la région est le plus haut a l’échelle national) , des infrastructure absentes ou remontant à l’époque coloniale en état lamentable , des villages isolés du monde surtout pendant l’hivers où la situation devient plus dramatique toutefois on essai au maximum l’approvisionnement en continu des population en contraceptifs ( l’unique chose à accès facile et gratuitement ).
Dans les villes on note une absence totale d’universités , des écoles de formations professionnelles et de centres hospitaliers aux sens vrais des termes, la propagation de l’habitat insalubre et inesthétique ( phénomène rare sinon absent avant "l’indépendance" dans la région , au rural des écoles éparpillés aux sommets des montagnes qui n’ont contribué qu’à l’éradication de l’enseignement traditionnel, des centres de santé quasi absents et ceux qui existent leur état est critique sous tous les plans (absence de médecins,personnel, matériel, mal-gestion….).
Culturellement, la région subit un Ethnocide programmé depuis des décennies et sous différents formes , actuellement la région pressente un déséquilibre démographique énorme grâce à l’afflux des personnes d’autres régions spécialement de l’intérieur du pays ( ou ce qu’on appel le Maroc bénéfique) et grâce á l’immigration de la population locale vers l’étranger qui fuit l’environnement politique existant et les conditions économiques défavorables , cherchant ainsi d’autres horizons dans d’autres pays d’accueil.
Le nombre de théâtres et cinémas en diminution en villes ( au rural absents totalement), des musées tous des édifices qui datent de l’époque coloniale et qui n’exposent que des pièces : "bonokazion" malgré la richesse de la région en sites archéologiques et la forte présence du patrimoine matériel « artisanat, variétés de costumes, poterie…… » , Sans citer le patrimoine immatériel dont les responsables de la culture n’osent même pas parler dessus ou plutôt qu’ils ont bien besoin qu’il disparaisse et pour toujours afin que les jebala n’aient aucune identité propre à eux (sachant que le Maroc était l’un des premiers pays a signer le traité du respect des spécificités culturelles. A propos des conservatoires : sans commentaire.
Bref, plusieurs points et commentaires que vous pouvez ajouter spécialement si vous êtes originaire de la région. Toutefois à citer que la moindre des choses qu’offre le pays jebala au reste du Maroc est la situation géographique stratégique ( une des rares fiertés du pays) et pourtant qu’a donner le reste du Maroc ( surtout le bénéfique) au pays jebala ( la partie ouest du Maroc non bénéfique) ???
Vu les potentialités dont dispose le pays jebala, il aurai du être au moins: une suisse nord-africaine.

selon: www.Jebala.blogspirit.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophos
JEBIL
JEBIL
avatar

Nombre de messages : 1515
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Lun 27 Mar 2006 - 8:46

Citation :
Le pays de jebala s'étend sur une superficie estimée á plus de 36.000Km²

Si l'on a pu estimer la superficie du pays des Djebala, c'est qu'on en connaît bien la limite. Veux-tu bien nous parler de celle-ci ?

_________________
"Il faut démolir l'édifice de ton orgueil. Travail effrayant" (Ludwig Wittgenstein, Remarques mêlées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jebala.forumculture.net
Mediterraneus
JE
JE
avatar

Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Lun 1 Mai 2006 - 7:20

je ne suis ni geographe ni topographe pour te preciser exactement et au Centimetre pres ( et par texte) les limites du pays jebala , mais les tribus jebala sont bien connus, et leurs limites aussi.
je vois bien que le decoupage administrative (au moins jusqu'a maintenant) a pu fait sont effet , n'est pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophos
JEBIL
JEBIL
avatar

Nombre de messages : 1515
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Lun 1 Mai 2006 - 17:20

ASKATASUNA a écrit:
mais les tribus jebala sont bien connus, et leurs limites aussi.

Si "leurs limites" sont bien connues", parle-nous-en !

_________________
"Il faut démolir l'édifice de ton orgueil. Travail effrayant" (Ludwig Wittgenstein, Remarques mêlées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jebala.forumculture.net
jbilou
NOUVEAU
NOUVEAU


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Ven 12 Mai 2006 - 17:13

voila mes freres un sujet de sort a discuter! alors les politiciens et politologues a vos claviers!

Le roi contre l'Etat ?
Dans le premier cas, il s'agit d'une reconnaissance tacite d'un dysfonctionnement structurel de l'appareil judiciaire. Dans le deuxième, on permet aux institutions de l'Etat de perpétuer les comportements d'antan alors qu'on lance l'IER. Dans les deux cas, la monarchie prétend corriger le fonctionnement d'un Etat qu'elle ne se résout pas à réformer.


Le cas représente la caricature par excellence des rapports entre la monarchie et la justice, sa justice. La fille d'un ex-haut dignitaire fidèle du régime écrase un agent de police, en l'occurrence, une femme. L'accident ne semble pas être « accidentel ». Ce serait volontairement que la gente dame a foncé sur la pauvre fonctionnaire de police. Cette dernière porte plainte. Nouvellement nommé à la tête de la Direction Générale de la Sûreté Nationale, Hamidou Laânigri en fait une affaire d'honneur.
Fille de dignitaire ou pas, elle doit être jugée pour son délit. Surtout qu'à la clé, celui qui a présidé aux arrestations en masse et aux exactions et tortures en tout genre sur la personne des suspects extrémistes de l'après 16 mai, a besoin de rallier les troupes. L'occasion est en or. Et puis n'est-ce pas la nouvelle ère ? Une ère où personne n'est censé être au-dessus de la loi. Sauf qu'une fille d'un fidèle de la monarchie reste la fille d'un fidèle de la monarchie. Trouvée coupable par une justice qui aurait beaucoup de mal à faire autrement, la « chauffarde » est jugée en appel une semaine seulement après sa condamnation en première instance, record absolu de célérité de la justice. Et puis surtout, recondamnée en appel, elle obtient la grâce royale…. deux jours après son procès. Du jamais vu dans les annales judiciaires. Cet épisode à tout de la pièce de théâtre. Le patron de la police qui protége ses troupes, la justice qui fait son travail et la monarchie miséricordieuse qui gracie. Sauf qu'en réalité c'est bien l'intérêt général qui en prend un sacré coup. Car dans cette affaire, les intérêts du régime sont saufs, alors que ceux de la société sont foulés du pied. L'Etat n'a pas rempli sa mission. Il a servi de décor en carton-pâte à la préservation d'intérêts autres que ceux de la collectivité.
Le phénomène est antérieur au règne de Mohammed VI. La monarchie de Hassan II a utilisé, et de façon encore plus flagrante, les institutions de l'Etat comme outil de consolidation de son pouvoir. Elle s'en cachait à peine. On se rappelle encore du « Je peux nommer mon chauffeur ministre si je veux », lancé par Hassan II au début des années 70. Dans un autre registre, on se rappellera aussi Hassan II en père de la Nation soucieux du bien-être des Marocains défavorisés, fustiger son gouvernement au lendemain d'une augmentation du prix de certains produits alimentaires de base. Il va sans dire que Hassan II avait suivi de près les négociations avec le FMI et accepté d'appliquer ces mesures. Mais face au peuple, le sans cœur c'est le gouvernement.
Dans une optique de démocratisation, les effets pervers de cette stratégie deviennent bloquants. Dernier exemple en date, la grâce accordée par le souverain à des détenus sahraouis condamnés à la suite des manifestations de mai 2005. En tournée au Sahara, l'initiative du roi se voulait un geste de bonne volonté à l'égard des populations locales. Le message subliminal qu'envoie cette décision ternit davantage l'image de la justice marocaine et donc de l'Etat marocain. Si la monarchie est tellement bienveillante à l'égard de ses sujets, sahraouis en particulier, comment se fait-il qu'elle n'ait pas entrepris les réformes nécessaires pour que la justice fonctionne équitablement ? Si on considère la grâce royale comme un mécanisme de correction d'un système, la multiplication de son application dans des sujets aussi médiatisés et importants que ceux des journalistes condamnés à de la prison ferme, les condamnés de l'après 16 mai et enfin des manifestants sahraouis, signifie que le système lui-même est structurellement défectueux. En d'autres termes, si une injustice flagrante, -occurrence très probable si le système ne fonctionne pas-, n'attire pas l'attention du roi, celui qui en est la victime n'a plus de recours. Ainsi les Sahraouis, que le Maroc veut convaincre d'un projet d'autonomie dans lequel le système judiciaire restera le même, ont de quoi s'inquiéter, comme tous les Marocains d'ailleurs. La justice n'est pas seule en cause.
Alors que les promoteurs de l'Instance Equité et Réconciliation font le tour du monde pour vanter l'expérience marocaine, les cas de tortures refont la une des journaux : après les suppliciés de l'affaire du vol des ustensiles du Palais royal de Marrakech éclate l'affaire des techniciens de la RAM, sauvagement torturés par les enquêteurs. Rappelons que l'enquête est conjointement menée par deux piliers du régime, Hmidou Lâanigri et Hosni Benslimane respectivement patrons de la police et de la gendarmerie.
La thèse du roi démocrate, comme l'assure Nourredine Ayouch dans une interview accordée cette semaine à l'hebdomadaire "Assahifa", en prend un sacré coup. Désavouer les services de l'Etat, et par contraste présenter la monarchie comme le garant de la liberté et de l'équité, devient intenable tant les contradictions sont nombreuses. L'adhésion au discours d'une monarchie vecteur de démocratie bute sur la réalité incontournable de l'exercice du pouvoir. Car si le roi gracie des victimes, il ne permet pas aux mécanismes de la loi de punir les fauteurs. Serviteurs du trône, leur immunité est assurée.
Or combien d'exactions commettent-ils sans que cela se sache ? Quand la monarchie décide de ne pas permettre à la Cour des comptes d'instruire deux affaires impliquant Mohammed Benaïssa, l'une relative à sa gestion du ministère de la Culture et l'autre concernant la gestion de la municipalité d'Asilah, le laissant ainsi multiplier les déconvenues diplomatiques à la tête du ministère des Affaires étrangères, elle fait passer la loyauté de serviteurs zélés devant l'intérêt général. Ce comportement est l'antinomie de l'Etat de droit. Le fait du prince se substitue à la règle. Puisque l'Etat ne fonctionne pas au bénéfice des citoyens, la monarchie vient substituer ses décisions à celles d'une règle fatalement mauvaise puisqu'elle gouverne l'Etat. Après avoir été torturés au commissariat de Marrakech, les anciens employés du Palais royal accusés de vol n'ont pas demandé l'application de la loi contre leurs tortionnaires. Ils ont demandé l'intervention du roi pour les rétablir dans leurs droits et leur rendre justice. Est-ce vraiment la meilleure façon de construire une démocratie ?

Par Aboubakr Jamaï & Taëb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mernissi
JEBIL
JEBIL


Nombre de messages : 373
Localisation : casablanca maroc
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Discussion à propos de la fédération   Sam 13 Mai 2006 - 14:45

jbilou a écrit:
voila mes freres un sujet de sort a discuter! alors les politiciens et politologues a vos claviers!

Le roi contre l'Etat ?
Dans le premier cas, il s'agit d'une reconnaissance tacite d'un dysfonctionnement structurel de l'appareil judiciaire. Dans le deuxième, on permet aux institutions de l'Etat de perpétuer les comportements d'antan alors qu'on lance l'IER. Dans les deux cas, la monarchie prétend corriger le fonctionnement d'un Etat qu'elle ne se résout pas à réformer.


Le cas représente la caricature par excellence des rapports entre la monarchie et la justice, sa justice. La fille d'un ex-haut dignitaire fidèle du régime écrase un agent de police, en l'occurrence, une femme. L'accident ne semble pas être « accidentel ». Ce serait volontairement que la gente dame a foncé sur la pauvre fonctionnaire de police. Cette dernière porte plainte. Nouvellement nommé à la tête de la Direction Générale de la Sûreté Nationale, Hamidou Laânigri en fait une affaire d'honneur.
Fille de dignitaire ou pas, elle doit être jugée pour son délit. Surtout qu'à la clé, celui qui a présidé aux arrestations en masse et aux exactions et tortures en tout genre sur la personne des suspects extrémistes de l'après 16 mai, a besoin de rallier les troupes. L'occasion est en or. Et puis n'est-ce pas la nouvelle ère ? Une ère où personne n'est censé être au-dessus de la loi. Sauf qu'une fille d'un fidèle de la monarchie reste la fille d'un fidèle de la monarchie. Trouvée coupable par une justice qui aurait beaucoup de mal à faire autrement, la « chauffarde » est jugée en appel une semaine seulement après sa condamnation en première instance, record absolu de célérité de la justice. Et puis surtout, recondamnée en appel, elle obtient la grâce royale…. deux jours après son procès. Du jamais vu dans les annales judiciaires. Cet épisode à tout de la pièce de théâtre. Le patron de la police qui protége ses troupes, la justice qui fait son travail et la monarchie miséricordieuse qui gracie. Sauf qu'en réalité c'est bien l'intérêt général qui en prend un sacré coup. Car dans cette affaire, les intérêts du régime sont saufs, alors que ceux de la société sont foulés du pied. L'Etat n'a pas rempli sa mission. Il a servi de décor en carton-pâte à la préservation d'intérêts autres que ceux de la collectivité.
Le phénomène est antérieur au règne de Mohammed VI. La monarchie de Hassan II a utilisé, et de façon encore plus flagrante, les institutions de l'Etat comme outil de consolidation de son pouvoir. Elle s'en cachait à peine. On se rappelle encore du « Je peux nommer mon chauffeur ministre si je veux », lancé par Hassan II au début des années 70. Dans un autre registre, on se rappellera aussi Hassan II en père de la Nation soucieux du bien-être des Marocains défavorisés, fustiger son gouvernement au lendemain d'une augmentation du prix de certains produits alimentaires de base. Il va sans dire que Hassan II avait suivi de près les négociations avec le FMI et accepté d'appliquer ces mesures. Mais face au peuple, le sans cœur c'est le gouvernement.
Dans une optique de démocratisation, les effets pervers de cette stratégie deviennent bloquants. Dernier exemple en date, la grâce accordée par le souverain à des détenus sahraouis condamnés à la suite des manifestations de mai 2005. En tournée au Sahara, l'initiative du roi se voulait un geste de bonne volonté à l'égard des populations locales. Le message subliminal qu'envoie cette décision ternit davantage l'image de la justice marocaine et donc de l'Etat marocain. Si la monarchie est tellement bienveillante à l'égard de ses sujets, sahraouis en particulier, comment se fait-il qu'elle n'ait pas entrepris les réformes nécessaires pour que la justice fonctionne équitablement ? Si on considère la grâce royale comme un mécanisme de correction d'un système, la multiplication de son application dans des sujets aussi médiatisés et importants que ceux des journalistes condamnés à de la prison ferme, les condamnés de l'après 16 mai et enfin des manifestants sahraouis, signifie que le système lui-même est structurellement défectueux. En d'autres termes, si une injustice flagrante, -occurrence très probable si le système ne fonctionne pas-, n'attire pas l'attention du roi, celui qui en est la victime n'a plus de recours. Ainsi les Sahraouis, que le Maroc veut convaincre d'un projet d'autonomie dans lequel le système judiciaire restera le même, ont de quoi s'inquiéter, comme tous les Marocains d'ailleurs. La justice n'est pas seule en cause.
Alors que les promoteurs de l'Instance Equité et Réconciliation font le tour du monde pour vanter l'expérience marocaine, les cas de tortures refont la une des journaux : après les suppliciés de l'affaire du vol des ustensiles du Palais royal de Marrakech éclate l'affaire des techniciens de la RAM, sauvagement torturés par les enquêteurs. Rappelons que l'enquête est conjointement menée par deux piliers du régime, Hmidou Lâanigri et Hosni Benslimane respectivement patrons de la police et de la gendarmerie.
La thèse du roi démocrate, comme l'assure Nourredine Ayouch dans une interview accordée cette semaine à l'hebdomadaire "Assahifa", en prend un sacré coup. Désavouer les services de l'Etat, et par contraste présenter la monarchie comme le garant de la liberté et de l'équité, devient intenable tant les contradictions sont nombreuses. L'adhésion au discours d'une monarchie vecteur de démocratie bute sur la réalité incontournable de l'exercice du pouvoir. Car si le roi gracie des victimes, il ne permet pas aux mécanismes de la loi de punir les fauteurs. Serviteurs du trône, leur immunité est assurée.
Or combien d'exactions commettent-ils sans que cela se sache ? Quand la monarchie décide de ne pas permettre à la Cour des comptes d'instruire deux affaires impliquant Mohammed Benaïssa, l'une relative à sa gestion du ministère de la Culture et l'autre concernant la gestion de la municipalité d'Asilah, le laissant ainsi multiplier les déconvenues diplomatiques à la tête du ministère des Affaires étrangères, elle fait passer la loyauté de serviteurs zélés devant l'intérêt général. Ce comportement est l'antinomie de l'Etat de droit. Le fait du prince se substitue à la règle. Puisque l'Etat ne fonctionne pas au bénéfice des citoyens, la monarchie vient substituer ses décisions à celles d'une règle fatalement mauvaise puisqu'elle gouverne l'Etat. Après avoir été torturés au commissariat de Marrakech, les anciens employés du Palais royal accusés de vol n'ont pas demandé l'application de la loi contre leurs tortionnaires. Ils ont demandé l'intervention du roi pour les rétablir dans leurs droits et leur rendre justice. Est-ce vraiment la meilleure façon de construire une démocratie ?

Par Aboubakr Jamaï & Taëb

Pardon Mr Jbilou, mais votre intervention passe à côté du sujet. C'est ce qu'on appelle communément "sauter du coq à l'âne".
Que vient faire l'affaire du policier accidenté dans tout cela?
Et puis, Vous nous mettez devant le fait accompli pour lire l'ecrit d'un journaliste qui ne s'est reversé à l'opposition qu'après avoir profité des avantages du système qu'i ose critiquer aujourd'hui et après que l'ère de la répression soit révolue au prix fort grace aux vrais militants dont certains ont payé de leur vie le droit d'expression.
Demandez lui s'il a fait les mêmes études qu'un citoyen ordinaire et le cas échéant comment ont été financé ses études.
sans rancune: Mernissi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jbilou
NOUVEAU
NOUVEAU


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Sam 13 Mai 2006 - 17:43

Pardon Mr mernissi j ai pas saute du coq a l ane comme vous dites mais j ai propose un article politique dans la rubrique politique de ce site.
a propos du journaliste, ni son passe ni son cadre actuel ne m interesse mais ce qui m a interesse c est le sujet proprement dit cad la justice au maroc.et si on rejette toute opignon ou article lance par untel avec qui on ne partage pas les memes idees et convictions on finira par boycoter tout imprime!
Le sujet est tres dangereux et merite ce qu il merite de reflexion .car si on n a qu une justice de fomalite et de decor rien ne peut avancer dans ce pays et on restrera tjs bloque dans ce cercle vicieux .tout le monde est d accord sur le fait que rien au maroc n est assure tant qu on n a pas une vrai justice equitable et independante .les sevices et crimes perpetres par le systeme de l etat pendant les annees de plomb peuvent revenir a tout moment car on n a pas encore d institutions solides qui peuvent les empecher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mernissi
JEBIL
JEBIL


Nombre de messages : 373
Localisation : casablanca maroc
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: En réponse à Jbilou   Dim 14 Mai 2006 - 5:52

jbilou a écrit:
Pardon Mr mernissi j ai pas saute du coq a l ane comme vous dites mais j ai propose un article politique dans la rubrique politique de ce site.
a propos du journaliste, ni son passe ni son cadre actuel ne m interesse mais ce qui m a interesse c est le sujet proprement dit cad la justice au maroc.et si on rejette toute opignon ou article lance par untel avec qui on ne partage pas les memes idees et convictions on finira par boycoter tout imprime!
Le sujet est tres dangereux et merite ce qu il merite de reflexion .car si on n a qu une justice de fomalite et de decor rien ne peut avancer dans ce pays et on restrera tjs bloque dans ce cercle vicieux .tout le monde est d accord sur le fait que rien au maroc n est assure tant qu on n a pas une vrai justice equitable et independante .les sevices et crimes perpetres par le systeme de l etat pendant les annees de plomb peuvent revenir a tout moment car on n a pas encore d institutions solides qui peuvent les empecher.

Bonjours Mr Jbilou,
Pour ce qui est du sujet enrobé dans l'article du journaliste A.B.Jamai est un sujet qui merite des amenagements particuliers pour être débatu mais surtout pas dans un espace comme notre forum. Vous reconnaissez vous même que le sujet est dangereux et quels sont alors les moyens dont vous disposez pour vous prémunir des conséquences qui peuvent en découler?
Croyez vous que les "politiciens" et les "politologues" peuvent se prendre naivement dans un tel débat irresponsable dans notre forum? Certainement pas. Evitons donc ce genre de débats qui feront de nous des proies faciles d'autant plus que nous nous connaissons même pas.
Quant aux institutions je ne pense pas que vous avez le droit de vous eriger en accusateur et juge à la fois. Un regard dans le rétroviseur vous permettra de constater que jamais les institutions n'ont été changés par des commentaires à travers des forums . Je reconnais cependant que des gens candides peuvent se croire à l'abri des gardiens du tomple et dire n'importe quoi, mais il faut parler du possible .
Sans rancune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophos
JEBIL
JEBIL
avatar

Nombre de messages : 1515
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Sam 20 Mai 2006 - 10:37

jbilou a écrit:
voila mes freres un sujet de sort a discuter! alors les politiciens et politologues a vos claviers!

Le roi contre l'Etat ? Par Aboubakr Jamaï & Taëb

Qu'est-ce que cet article a avoir avec la question que nous débattons ?

_________________
"Il faut démolir l'édifice de ton orgueil. Travail effrayant" (Ludwig Wittgenstein, Remarques mêlées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jebala.forumculture.net
mernissi
JEBIL
JEBIL


Nombre de messages : 373
Localisation : casablanca maroc
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Sam 20 Mai 2006 - 12:38

sophos a écrit:
jbilou a écrit:
voila mes freres un sujet de sort a discuter! alors les politiciens et politologues a vos claviers!

Le roi contre l'Etat ? Par Aboubakr Jamaï & Taëb

Qu'est-ce que cet article a avoir avec la question que nous débattons ?

Merci Mr Sophos. Je m'attendais à votre intervention en qualité du sage et juge du forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maximilianos

avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : province de chefchaouen
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Mar 23 Mai 2006 - 16:08

salut mes potes
apparement mr jbilou est nouveau sur le forum. je pense qu'il voulait mettre un nouveau sujet mais a faute de maitrise des outils du forum son sujet est apparu dans le mauvais endroit.
bienvenu Mr jbilou au room; essaye de mettre ton article comme nouveau sujet comme ça tout sera en règle.
bienvenu encore une fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jbilou
NOUVEAU
NOUVEAU


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Dim 28 Mai 2006 - 7:30

maximilianos a écrit:
salut mes potes
apparement mr jbilou est nouveau sur le forum. je pense qu'il voulait mettre un nouveau sujet mais a faute de maitrise des outils du forum son sujet est apparu dans le mauvais endroit.
bienvenu Mr jbilou au room; essaye de mettre ton article comme nouveau sujet comme ça tout sera en règle.
bienvenu encore une fois

salut mr maximilianos!
je vous remercie de votre remarque et de votre hospitalite et je vous signale que ce n etait ni faute de manipulation ni de malconnaissance des outils!
Ce que je voulais dire c est que je ne croie en rien de cette confederation ni de rien d autre dans ce pays tant que les que les grands maux et crises ne sont pas resolues a savoir la justice et democaratie .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophos
JEBIL
JEBIL
avatar

Nombre de messages : 1515
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Mer 7 Juin 2006 - 16:32

jbilou a écrit:
maximilianos a écrit:
salut mes potes
apparement mr jbilou est nouveau sur le forum. je pense qu'il voulait mettre un nouveau sujet mais a faute de maitrise des outils du forum son sujet est apparu dans le mauvais endroit.
bienvenu Mr jbilou au room; essaye de mettre ton article comme nouveau sujet comme ça tout sera en règle.
bienvenu encore une fois

salut mr maximilianos!
je vous remercie de votre remarque et de votre hospitalite et je vous signale que ce n etait ni faute de manipulation ni de malconnaissance des outils!
Ce que je voulais dire c est que je ne croie en rien de cette confederation ni de rien d autre dans ce pays tant que les que les grands maux et crises ne sont pas resolues a savoir la justice et democaratie .

La justice et la démocratie sont-elles des maux et des crises ?

_________________
"Il faut démolir l'édifice de ton orgueil. Travail effrayant" (Ludwig Wittgenstein, Remarques mêlées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jebala.forumculture.net
reyeil
J
J


Nombre de messages : 71
Localisation : Belgique Jebli de Beni Guerir
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Sam 1 Mar 2008 - 7:11

la capitale est Ouazzane c une capital historique des Jbala et elle a toujours été ;; le pays de Jebala comprend la region de Tetouan , de Chefchaouen , de Tanger et de Ouzzane et avec ces region nous sommes l une des region la plus riche du Maroc et je trouve qu on doit avoir nos propre institutions pour mieux developper notre Region que j espere qu elle sera autonome dans le futur car sans une autonomie de notre region " du pays de Jebala " on restera toujours sous developper malgré nos richesses et notre proximité avec l europe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raynox
JE
JE
avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Mar 29 Juil 2008 - 7:59

Salam,

Dans le cadre de la régionalisation et la décentralisation qui aura surement lieu au Maroc, les jbilous doivent se faire entendre. Notre région a trop été délaissée par le pouvoir central.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jebala.net/
Anónimo
JEBIL
JEBIL
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Dim 24 Aoû 2008 - 15:15

le jour ou les jebala se reveilleront , le maroc eclatera ca c'est sur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riri
JEBIL
JEBIL


Nombre de messages : 388
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Ven 3 Oct 2008 - 18:13

lay yehfed
malkoum gher drtou lforum shablkoum dawla dial jbala tabaah ola chnou
ana baada ma fhamt walou
likalet lhamdawia "ana baada mgabla lbehar layrhal"
yak ma mgablyn jbel ywli bhar mtalan
wla tben yerjea petroul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mernissi
JEBIL
JEBIL


Nombre de messages : 373
Localisation : casablanca maroc
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Jeu 16 Oct 2008 - 16:31

Anónimo a écrit:
le jour ou les jebala se reveilleront , le maroc eclatera ca c'est sur...
Ne faites pas mauvaise mine chère Anónimo car ce qui est évident, c'est que ce réveil n'est pas pour demain. si vous faites un tour dans nos contrées lointaines, vous vous apercevrez de la docilité extreme de nos concitoyens Jeblis. Ils ne deviennent très forts qu'une fois entre eux. Ils sont très respéctueux de ceux qui les commandent, meme mokaddems soient ils. A en juger par le nombre de comissariats, d'arrondissements et de brigades de G.Rle dans une petite ville en comparaison avec une seule brigade territoriale de la G.Rle dans toute une circonscription aux contours illimités en rase campagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mernissi
JEBIL
JEBIL


Nombre de messages : 373
Localisation : casablanca maroc
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Jeu 16 Oct 2008 - 16:32

Anónimo a écrit:
le jour ou les jebala se reveilleront , le maroc eclatera ca c'est sur...

ألعذاو اجبالا جــــــــــــــــــــــــــاوا
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raynox
JE
JE
avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Sam 18 Oct 2008 - 6:50

mernissi a écrit:
Anónimo a écrit:
le jour ou les jebala se reveilleront , le maroc eclatera ca c'est sur...
Ne faites pas mauvaise mine chère Anónimo car ce qui est évident, c'est que ce réveil n'est pas pour demain. si vous faites un tour dans nos contrées lointaines, vous vous apercevrez de la docilité extreme de nos concitoyens Jeblis. Ils ne deviennent très forts qu'une fois entre eux. Ils sont très respéctueux de ceux qui les commandent, meme mokaddems soient ils. A en juger par le nombre de comissariats, d'arrondissements et de brigades de G.Rle dans une petite ville en comparaison avec une seule brigade territoriale de la G.Rle dans toute une circonscription aux contours illimités en rase campagner.

Les dociles sont les ignorants, les analphabètes, cela a fait partie de la politique de feu Hassan2, aujourd'hui encore on en paie le prix avec un taux d'analphabétisme très élevé, loin derrière nos frères algériens et tunisiens.

En revanche pour les jebalas instruits et éduques, cela m'étonnerait fort qu'il soit doté de la docilité avec laquelle tu les décris.

Plus un peuple est éduqué et plus il est libre. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jebala.net/
mernissi
JEBIL
JEBIL


Nombre de messages : 373
Localisation : casablanca maroc
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   Sam 18 Oct 2008 - 10:45

Il me semble que nous sommes sur la meme longueur d'onde. La docilité dans j'ai parlé et relative à ceux qui n'on bénéficié d'aucune formation préalable et donc ignorants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discussion a propos de la federation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussion a propos de la federation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» a propos de youtube, daylimotion koreus etc..
» Cours et discussion en JAVA
» Des propos qui choquent: sida ... justice immanente?!
» Discussion autour de la pratique et le couple
» A propos du rêve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BELAD JEBALA :: DIVERS :: POLITIQUE-
Sauter vers: