BELAD JEBALA

La terre et ses hommes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Djebala et la guerre du Rif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
sophos
JEBIL
JEBIL
avatar

Nombre de messages : 1515
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Les Djebala et la guerre du Rif   Mar 28 Avr 2009 - 17:50


_________________
"Il faut démolir l'édifice de ton orgueil. Travail effrayant" (Ludwig Wittgenstein, Remarques mêlées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jebala.forumculture.net
samia
NOUVEAU
NOUVEAU


Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Jeu 7 Mai 2009 - 7:08

salam

ba en parlant de sa à ce qu'il paraît les jbelas n'ont rien fait pendant la guerre du Rif et en plus ils sont complice du makhzen ce ne sont pas mes propos mais ceux d'un certain individu sur le forum Souss quel mépris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophos
JEBIL
JEBIL
avatar

Nombre de messages : 1515
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Jeu 7 Mai 2009 - 13:59

samia a écrit:
salam

ba en parlant de sa à ce qu'il paraît les jbelas n'ont rien fait pendant la guerre du Rif et en plus ils sont complice du makhzen ce ne sont pas mes propos mais ceux d'un certain individu sur le forum Souss quel mépris.

Seule la vérité doit vous préoccuoer, Chère Mme Samia.

_________________
"Il faut démolir l'édifice de ton orgueil. Travail effrayant" (Ludwig Wittgenstein, Remarques mêlées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jebala.forumculture.net
abdou777
JE
JE
avatar

Nombre de messages : 134
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Ven 8 Mai 2009 - 9:45

Bonjour mes amis,

pour la participation des jbalas dans la guerre du rif,
je vais vous transmetre le recit de ma grand mere qui ya vecu cette guerre depuis le debut dans la tribue des beni zeroual ou phase decisive de cette guerre est passer sur ces terre.

au bebut la population ete pour Mohamed ben abdelkrim et les rifain la majeur partis des hommes aller vers le rif pour le jihad malgré qu'il avait pas de presence effective des rifain dans cette tribue.

mais le role de des traitres de la zaouia derquaouia qui été pour la france leur mqadem a dit: (alf françaoui fdar oula rifi fdouar) qui a mener des batailles contre les rifains appuiller par les français,

les gens de la tribues ont bruler leur zaouia et leur mqadeb refugier a fes.

mais il ya toujours des traitres qui sont aller a la rencontre de la france audela du fleuve ourgha est qui sont devenu les caids de la protectorat.

c'est ansi que la tribue des beni zeroual est devenue sous protectorat francais au lieu des espagnoles.

Salam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
samia
NOUVEAU
NOUVEAU


Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Dim 24 Mai 2009 - 7:12

salam

@ abdou777 quand tu parles des traitres de la zaouia tu parles de qui j'ai pas très bien compris, c'est qui la zaouia derquadia des jbelas qui ont trallit???

C'est pas très claire excuse moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abdou777
JE
JE
avatar

Nombre de messages : 134
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Lun 25 Mai 2009 - 4:28

Bonjour Samia,

Pour être clair c'est le mkadem de la zaouia le petit fils de Moulay Laarbi derkaoui qui a dit (alf fransaoui fdar oula riffi fdouar) ca veut tous dire.

et il combatu les riffaine avec l'appuis des français.

Salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
samia
NOUVEAU
NOUVEAU


Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Lun 25 Mai 2009 - 6:50

salam

donc les jbellas de l'époque ont traillit les tarrifit pendant la guerre du rif ok.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophos
JEBIL
JEBIL
avatar

Nombre de messages : 1515
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Lun 25 Mai 2009 - 7:28

samia a écrit:
salam

donc les jbellas de l'époque ont traillit les tarrifit pendant la guerre du rif ok.

Nous ne pouvons pas déduire de ce que raconte M. Abdou que "les jbellas de l'époque ont traillit les tarrifit pendant la guerre du rif" !

_________________
"Il faut démolir l'édifice de ton orgueil. Travail effrayant" (Ludwig Wittgenstein, Remarques mêlées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jebala.forumculture.net
abdou777
JE
JE
avatar

Nombre de messages : 134
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Lun 25 Mai 2009 - 10:58

Bonjour Mr Sophos et Mme Samia,

non c'est ce que j'ai dit.
mais au niveau de la tribue des beni zeroual, la plus part des jbala se sont deplacer vers les riffains pour les soutenir et ils se sont revolter même avant l'arriver des rifain mais il y'avait cette zaouia qui avez beaucoup d'adeptes qui voyer ces interets menacer. la preuve qui les beni zeroual été pour le jihad contre les etranger c'est qu'ils ont attaquer la zaouia et ils l'ont incendier.

Salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamel94
NOUVEAU
NOUVEAU


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Dim 7 Juin 2009 - 13:12

salam,je suis de taounate et mon frand perre a combatu dans la guerre du rif. el khatabi etait venu a taounate au maroc tout le monde sait que les jbalas sont honnete et courageux/le peuple jbala pres de chaouen fut le premier peuple de l histoire a avoir été bombardé par les avions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raynox
JE
JE
avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Lun 8 Juin 2009 - 13:33

Je viens de me renseigner y a qqs jours auprès d'un membre de ma famille.

il m'a appris que plusieurs membres de ma famille ont combattu pendant la guerre du rif dans les rangs de Abdelkrim al khattabi, notamment 4 oncles à ma grand-mère paternelle dont 2 sont morts, mon arrière-grand père aussi a combattu avec un ami a lui qui a été blessé.(Tribut Beni mestara)

Ca m'a rendu encore plus fier de ma famille et de mon peuple même si j'ai un peu honte de ne pas m'y être intéressé avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jebala.net/
nekor

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 01/07/2009

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Lun 6 Juil 2009 - 13:35

Je ne peut que vous conseiller de lire les livres sur la guerre du Rif, vous verrez à quel point les jbala furent impliqué dans ce confilt. Beaucoup de jbala n'ont pas tous accepté la présence des rifains qu'ils considéraient comme des envahisseurs, ce fut le cas en particulier des ghomara qui se révoltèrent. D'autres se sont battus au coté des rifains. Le sherif derkaoui des beni zeroual fut le plus grand opposant à Abdelkrim. y a aussi Raissouni son rival plus que son ennemi, qui fut capturé par les rifins et enmené chez les aith wariaghar. Parmi les alliés jebli il y a Kheriro ancien bras droit de Raisouni, devenu l'un des meilleur chef de guerre d'Abdelkrim. Lorsque Abdelkrim se rendit, Kheriro continuera à se battre jusqu'à sa mort survenue en 1927.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raynox
JE
JE
avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Mer 15 Juil 2009 - 14:16

Raïssouni et le donjon d’Asilah

Bouchra Bensaber
31 Juillet 2006


Le début du XXe siècle est dominé, dans la région de Tanger, par le personnage de Moulay Ahmed Raïssouni, bandit célèbre du Rif qui écume les routes du royaume et rançonne les populations. Asilah devient son repaire. Et avant d’être arrêté par le leader rifain Abdelkrim, il y fait édifier un superbe palais : « Ksar Raïssouni » utilisé aujourd'hui pour diverses manifestations culturelles.
Quelques détails de l’architecture du palais de Raïssouni après restauration

En 1905, le chef tribal Raïssouni est nommé gouverneur du Fahs
par le Sultan Moulay Hafid; puis plus tard, gouverneur du Pays Jbala. C'est cette même année qu’il fait construire le palais d'Asilah. 1905 marque aussi le début des manœuvres européennes à Tanger. Guillaume II d'Allemagne, débarque en Mars et traverse la ville pour marquer son irritation envers les autres puissances. Asilah est à cette époque la ville de ce chef tribal qui règne sur les tribus du nord. Son palais situé dans la médina, donne sur la mer, près des remparts laissés par les Portugais, abrite aujourd’hui des ateliers d’art et des rencontres internationales culturelles et artistiques lors du festival d’été. De style architectural maroco-andalous, il a été réhabilitée en un espace de rencontres culturelles et artistiques. Pour construire son palais, Raïssouni fit appel aux spécialistes les plus renommés en matière de peinture et sculpture sur plâtre et sur bois, des fabricants de " zelliges ". Ce Palais de la culture est donc considéré comme un chef-d'œuvre de l'architecture andalouse. Il a été restauré grâce à l'intervention de la Fondation du Forum d'Asilah en août 1996. Sorte de résidence pour artistes, il abrite aussi des ateliers de gravure et de peinture pendant le moussem d’Asilah.
Raïssouni, bandit, collaborateur ou résistant… ?
En 1895 dans « Le Maroc inconnu », Auguste Mouliéras écrit : "A-t-on jamais vu un Rifain mourir de mort naturelle ? Tous périssent par le fer ou les balles." En effet, le banditisme qui sévissait au Nord-Ouest du Maroc à la fin du XIXe siècle crée de graves problèmes au Makhzen. Celui-ci, rétif à la pénétration étrangère, a tendance à tolérer et protéger des hommes "sans foi ni loi". Cela augmente la popularité de certains bandits à l'allure de fonctionnaires respectables qui rendent les conditions d'existence des Européens encore plus difficiles. Or celui qui incarne le mieux cet esprit dissident à l’époque est Ahmed ben Mohamed el Raïssouni. Ce célèbre Jabli nait à Zinat, dans le Fahs, à 15 km de Tanger vers la fin du XIXème siècle. La rudesse des montagnes est augmentée par l'oppression des autorités. Et Raïssouni s’imprègne bien vite de tous ces brigands et détrousseurs de grands chemins qui sévissent dans la région. En 1876, le pacha de Tanger met provisoirement fin à ses exactions et le fait emprisonner dans l'île de Mogador. Le banditisme de Raïssouni se nourrit d’un désir de vengeance (dû à des blessures personnelles) et de la recherche d’acquis matériels individuels. Le Marquis de Segonzac dit de lui qu'il est "le plus redoutable rafleur de troupeaux et massacreur de bergers. Il acquiert ainsi, de bonne heure, un renom d'audace, de cruauté et de richesse, qui est l'auréole des grands aventuriers".
Les victimes sont nombreuses. En 1903, le correspondant du Times, Walter Harris, est enlevé par Raïssouni. L'année suivante, l’Américain d’origine grecque Ion Perdicaris et son gendre sont kidnappés avant d'être libérés contre rançon. L’acte connaît un retentissement international comme en témoigne un télégramme envoyé par le Département d’Etat Américain à son représentant à Tanger : « this government wants Perdicaris alive or Raissouni dead ». L’escadre Américaine intervient directement sur Tanger, pour la libération de ses ressortissants, à l’est de Fez. Mais Raïssouni sait qu'il est devenu le maître incontesté du Fahs et décide d'étendre son influence sur les territoires adjacents. Il devient caïd du Fahs en 1904. Et entre 1904 et 1906, il réussit à réprimer plusieurs soulèvements. Bien que ses fonctions officielles soient circonscrites à la banlieue tangéroise, ses bandes armées ne cessent d’intervenir en ville. Il désigne même, pour le représenter, un khlifa qui siége au grand Socco. Celui-ci, à la barbe des autorités chérifiennes, rançonne villageois et citadins, impose des sanctions et perçoit des impôts pour le compte de Raïssouni. Pensant mettre fin à ces excès, le Makhzen nomme Bel Ghazi (ancien pacha de Tétouan) pacha de Tanger. Une véritable bataille s'engage sur le Socco, entre Bel Ghazi et Raïssouni qui finit par être chassé de la ville. Mais Raïssouni ne se sent pas pour autant vaincu. Il a un ascendant réel sur le délégué du sultan à Tanger, Mohamed Torrès. Dès lors, il administre la région à partir de Zinat et impose sa nomination au Makhzen par la force.

Raïssoni, le paria
Paradoxalement, son mandat inspire au marquis de Segonzac ces propos : "Les premiers mois du commandement de Raïssouni, furent idylliques : ce brigand devenu gendarme mit autant de zèle à faire régner l'ordre, la sécurité, l'honnêteté, qu'il avait déployé jadis à les violer. Ses méthodes, expéditives et péremptoires, donnaient des résultats appréciables : jamais les impôts n'avaient été plus fructueux, ni les prisons si peuplées. Sa police exerçait une justice prompte et sommaire qui ne connaissait aucune frontière : il faisait bâtonner ses victimes jusque sur le seuil des légations européennes. Si bien qu'avant même que fut révolue la première année de sa dictature, une immense clameur de protestation s'éleva de toute la région". Tout cela ne l’empêche pas d'être accueilli en libérateur lorsqu'il fomente, en 1906, la destitution du pacha de Arzila (Asilah). Le corps diplomatique entreprend en 1906 une démarche collective auprès du Makhzen pour demander la destitution de Raïssouni. La même année, le sultan Moulay Abdelaziz établit un dahir révoquant Raïssouni de ses fonctions. Son fief, Zinat, est brûlé et pillé. Le caïd, déchu, prend la fuite et se range du côté de la rébellion. Pour rallier à sa cause les montagnards, il maquille son insurrection d'un semblant de nationalisme. Face à son discours mystificateur, bon nombre de marabouts se rangent à ses côtés et décident de le protéger. Afin d’éviter toute escalade, le Makhzen offre une récompense pour sa capture. Raïssouni se réfugie dans différentes zaouias de la région (celle de Tazrout, du jebel Alam chez Sidi Youssef Tlidi, Ak-Hmas…). Il procède au rapt de Sir Harry Mac Lean, en juillet 1907, pour la "négociation-marchandage" avec le Makhzen. La légation anglaise lui octroie une rançon de 20.000 livres, la restitution de son harem, la possibilité d'achat de biens à Tanger, la protection pour lui et sa famille et lui rend ainsi son pouvoir. Opposé à l’invasion des Français dans le Gharb et sur son fief, Raïssouni choisit de faciliter la domination espagnole. Son poids politique prend de l’ampleur, dans cette région Jbala où le « chérifisme » fleurit. Raïssouni se reconnaît descendant du prophète. Il se rattache à la mystique musulmane de Moulay Abdeslam Ben M'Chich et se considère comme l'égal du Sultan. Il décide de traiter d'égal à égal avec le substitut du sultan pour la zone d'influence espagnole et se pose comme prétendant légitime au sultanat. Un acte rédigé en 1914 le nomme "Sultan des Montagnes". Raïssouni devient l’allié incontournable des Espagnols qui le fournissent en armes et argent. Mais son état dans l’état est pour les Espagnols, un véritable obstacle à la pacification. Il dit d’ailleurs lui-même souvent : "Les Berbères sont mes serviteurs, les Espagnols sont mes esclaves. Les Français sont mes ennemis, et les Allemands sont mes alliés..." Lyautey n’apprécie guère "l'importance et la situation qu'est en train de prendre Raïssouni. Que les Espagnols en fassent le pivot dans leur zone, cela les regarde avec tous les risques que cela comporte pour eux-mêmes s'ils étaient seuls. Mais nous sommes à côté et nous ne pouvons nous en désintéresser pour des raisons bien simples : Raïssouni est l'homme de l'Allemagne dont il a certainement touché des subsides. Il est en relation notoire avec le consul de Tétouan. Il nous est hostile et ne se sert des Espagnols que pour se retourner ensuite contre nous... Ses agents annoncent dans tout le Nord du Maroc français la venue prochaine de Raïssouni avec l'appui des allemands..." Les Espagnols conviennent de cette menace en 1919 et décident de l’éliminer. Raïssouni se retranche dans les montagnes et proclame la guerre Sainte. À la même époque, Abdelkrim remporte une bataille à Anoual. Les deux hommes tentent de rallier leurs forces mais c’est un échec ! Raïssouni voit en Abdelkrim un rival et non un allié. Jaloux des victoires d'Abdelkrim, il reste indifférent à la cause rifaine, ses intérêts personnels passant avant tout. La lutte entre les deux hommes s’accentue en 1923. Mais Abdelkrim possède un avantage sur son adversaire : la pureté de son combat. Quant à Raïssouni, bien que chérif authentique, il n'est que l'homme lige des Espagnols et des Allemands. En 1922, les Espagnols déclarent Raïssouni hors-la-loi. En 1924, les Espagnols sont contraints d'évacuer Chaouen. Raïssouni refuse de reconnaître l'autorité d'Abdelkrim sur la région. En 1925, Abdelkrim fait arrêter Raïssouni. Kheriro, chef rifain (proche de Abdelkrim) prend position à Tazrout (où Raïssouni s’est réfugié) jusqu'à la capitulation du "Sultan des montagnes" le 26 janvier 1925. Raïssouni est porté, pendant sept jours sur une litière de bois jusqu'à la tribu rifaine des Béni Boufrah. Il ne cesse de clamer :"Riez de ma chute et de mon humiliation. Le jour viendra où vous donnerez tout, pour que je revienne. Mais il sera trop tard. " Les Rifains l'amènent en février de la même année, à Tamassint dans la tribu des Béni Ouriaghel. Raïssouni meurt le 3 avril 1925. Sean Connery a joué le rôle de Raïssouni dans un film intitulé « le lion et le vent » (the wind and lion ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jebala.net/
raynox
JE
JE
avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Mer 15 Juil 2009 - 14:16

est ce que kheriro est jebli ? selon l'article que j'ai trouvé, il serait rifain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jebala.net/
Amghar



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Dim 19 Juil 2009 - 17:20

raynox a écrit:
est ce que kheriro est jebli ? selon l'article que j'ai trouvé, il serait rifain.

No Amjahed Ssi Ahmed Khriro alias Herrero allah irahmo was jebli from arround the mountains of tetuan.

"Kheriro, chef rifain (proche de Abdelkrim)"

chef rifain means here a military rank inside the Riffian army.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amghar



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Dim 19 Juil 2009 - 17:22

it's very strange to see jebala dont know nothing about a great amjahed like ssi Ahmed Khriro, and we in Rif we know him verywell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anónimo
JEBIL
JEBIL
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Lun 20 Juil 2009 - 15:36

qui a diot ca ????? son vrais nom est ahmed el kharraz on l'appel souvant ahmidou oueld soukkan ou akhrirou allah iere7emo , il est mort dans la champs de bataille , un marthyre entre de miliers des marthyres jebala ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raynox
JE
JE
avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Ven 31 Juil 2009 - 16:26

Amghar a écrit:
raynox a écrit:
est ce que kheriro est jebli ? selon l'article que j'ai trouvé, il serait rifain.

No Amjahed Ssi Ahmed Khriro alias Herrero allah irahmo was jebli from arround the mountains of tetuan.

"Kheriro, chef rifain (proche de Abdelkrim)"

chef rifain means here a military rank inside the Riffian army.

merci pour la précision, une personnalité jebliya de plus a rajouter sur le site Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jebala.net/
nekor

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 01/07/2009

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Sam 1 Aoû 2009 - 14:32

raynox a écrit:
est ce que kheriro est jebli ? selon l'article que j'ai trouvé, il serait rifain.

On trouve parfois dans des texte le mot rifain appliqué à tort aux jbala, je pense qu'il designe pour certain tous les habitants du Rif au sens géographique ( montagnes du Rif) et non ethnique. De mémoire dans le film "le lion et le vent" Raisouni est aussi désigné comme rifain. Kheriro est bien jebli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messari
NOUVEAU
NOUVEAU


Nombre de messages : 16
Age : 37
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Implication des jebalas dans la guerre du RIF   Ven 20 Nov 2009 - 15:13

sophos a écrit:
samia a écrit:
salam

ba en parlant de sa à ce qu'il paraît les jbelas n'ont rien fait pendant la guerre du Rif et en plus ils sont complice du makhzen ce ne sont pas mes propos mais ceux d'un certain individu sur le forum Souss quel mépris.

Seule la vérité doit vous préoccuoer, Chère Mme Samia.

Chere Samia,

Il faut savoir d'abord qu'il y a eu 3 guerres du RIF:

2ème guerre du RIF:

Les Jebalas ont été les maitres de la 2eme guerre du RIF, qui a duré entre 1909 et 1921 soit 11ans, avec Raissouni, qui a obligé les Espagnole de reconnaitre l'indépendance de Jebalas, sauf Tetouan, donc depuis le début de la colonisation, et donc toute la région de Jebalas n'a pas colonisée!

Sache aussi que lorsque les Jebalas ont voulu attaqué Tetouan en 1921, les Espagnols ont été occupés dans la lutte face au JEbalas, et que Abdelkrim a émérgé en infligeant une défaite historique lors de la bataille d'Anoual en RIF, sachant que toutes les forces espagnoles étaient occupées dans la région de Tetouan

3ème Guerre du RIF,

Fort de son succès à Anoual, Abdelkrim déclanche la 3eme guerre du RIF, il a eu quelques succès dans la région du RIF, mais là ou la guerre a été totale que lorsque Ahmed Heriro a trahit Raissuni, et en rejoigant Abdelkrim, Ahmed Heriro était jebli, et c'est lui qui a dérigé tous les combats dans jebalas, avec des guerriers jeblis, parmi ses grands succès, la bataille de Chaouen, de ksar el kebir, la bataille de Oued Laou

Sache aussi, que bien que Abdelkrim el khattabi s'est rendu aux francais en mai 1926, et que toutes les tribus rifains se sont soumises aux Espagnols, la 3eme guerre du Rif, s'est poursuivie dans Jebala, et qui a duré jusqu'au 1929, la guerre ne s'est arrêté dans Jebalas qu'après la mort d'Ahmed Heriro, tué dans une bataille près de Ouezzane

Voila, la VRAIE vérité!

Pour plus d'information, voici un site très important sur les détails de ces 3 guerres du RIF:

http://balagan.org.uk/war/iberia/1909/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messari
NOUVEAU
NOUVEAU


Nombre de messages : 16
Age : 37
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Ven 20 Nov 2009 - 15:35

J’ai oublié des détails très importants :

• Abdelkrim el khattabi avait payé Ahmed Heriro pour pouvoir capturer Raissouni
• Ahmed Heriro était un grand commandant dans l’armée de Raissouni
• Abdelkrim el khattabi avait un systeme « raciste » car il ne nomme des commandants dans les autres tribus du RIF, que parmi sa propre tribu, celle de Beni Ouaryaghel
• Abdelkrim el khattabi n’a eu le soutien des Jebala que lorsque Ahmed Heriro, le Jebli a commandé les guerriers dans la région des Jebala
• Beaucoup de guerriers Jeblis ignoraient qu’Ahmed Heriro avait livré Raissouni à Abdelkrim, et qu’Ahmed combattait pour Abdelkrim
• Le Général Franco, à l’époque capitaine s’est gravement blessé dans lors d’une bataille près de Sebta bien avant qu’Abdelkrim commence sa guerre, c’était en 1914 lors de la bataille de Beni Salem, contre les troupes de Raissouni
• Enfin, sache que Jilani Zerhouni, alias Bouhmara, ou EL ROGUI, un grand traite marocain s’est épanouis dans la région du RIF à al Hociema, donc chez les Rifains, pendant que nous les Jebalas on combattait contre les espagnols, il a été lâché par les espagnols, et capturé par le Sultan du Maroc à Fez en 1909
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messari
NOUVEAU
NOUVEAU


Nombre de messages : 16
Age : 37
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Ven 20 Nov 2009 - 16:35

Enfin, pour convaincre les plus têtus que les Jebalas ont bel et bien participé même activement contre la colonisation, voici cet article de presse parue dans un journal francais en 1920
Les français se vantent d'avoir largué avec leurs avions militaires, 6 tonnes de bombes sur ma propre tribu Beni Messara, et la tribu voisine Beni Mezglda
http://www.normannia.info/opdf/1/744/61_72/1920-10-16_61_72_0001.pdf





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophos
JEBIL
JEBIL
avatar

Nombre de messages : 1515
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Jeu 1 Avr 2010 - 19:54

La guerre du Rif
Chronologie
Photos
Vidéos (entretien avec des historiens)
http://far-maroc.forumpro.fr/guerres-et-conflits-a-travers-lage-f15/la-guerre-du-rif-t998.htm

_________________
"Il faut démolir l'édifice de ton orgueil. Travail effrayant" (Ludwig Wittgenstein, Remarques mêlées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jebala.forumculture.net
samia
NOUVEAU
NOUVEAU


Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Dim 4 Avr 2010 - 15:11

messari a écrit:
J’ai oublié des détails très importants :

• Abdelkrim el khattabi avait payé Ahmed Heriro pour pouvoir capturer Raissouni
• Ahmed Heriro était un grand commandant dans l’armée de Raissouni
• Abdelkrim el khattabi avait un systeme « raciste » car il ne nomme des commandants dans les autres tribus du RIF, que parmi sa propre tribu, celle de Beni Ouaryaghel
• Abdelkrim el khattabi n’a eu le soutien des Jebala que lorsque Ahmed Heriro, le Jebli a commandé les guerriers dans la région des Jebala
• Beaucoup de guerriers Jeblis ignoraient qu’Ahmed Heriro avait livré Raissouni à Abdelkrim, et qu’Ahmed combattait pour Abdelkrim
• Le Général Franco, à l’époque capitaine s’est gravement blessé dans lors d’une bataille près de Sebta bien avant qu’Abdelkrim commence sa guerre, c’était en 1914 lors de la bataille de Beni Salem, contre les troupes de Raissouni
• Enfin, sache que Jilani Zerhouni, alias Bouhmara, ou EL ROGUI, un grand traite marocain s’est épanouis dans la région du RIF à al Hociema, donc chez les Rifains, pendant que nous les Jebalas on combattait contre les espagnols, il a été lâché par les espagnols, et capturé par le Sultan du Maroc à Fez en 1909

salam

barakAllahoufik pour ces informations comme quoi, y a des rifains à qui sa risque de ne pas plaire lool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophos
JEBIL
JEBIL
avatar

Nombre de messages : 1515
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   Sam 10 Avr 2010 - 9:29

Woolman, D. S. (1968). Rebels in the Rif [les rebelles du Rif]. Stanford, California: Stanford University Press.
Présentation et critique de l’ouvrage de Woolman par Roger Le Tourneau, article paru dans La Revue de l’Occident musulman et de la Méditerranée, 1969, [en ligne] sur le site de Persée, http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/remmm_0035-1474_1969_num_6_1_1018

_________________
"Il faut démolir l'édifice de ton orgueil. Travail effrayant" (Ludwig Wittgenstein, Remarques mêlées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jebala.forumculture.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Djebala et la guerre du Rif   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Djebala et la guerre du Rif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La guerre des mondes: Les martiens d'Orson Welles le 30 octobre 1938
» La première guerre totale ...
» Les chariots de guerre
» Pierre Lagrange, La guerre des mondes a-t-elle eu lieu?
» Le cheval de Troie :La Guerre de Troie a-t-elle eu lieu ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BELAD JEBALA :: LE PEUPLE JEBALA :: HISTOIRE-
Sauter vers: