BELAD JEBALA

La terre et ses hommes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quel est le marabout de votre douar ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sophos
JEBIL
JEBIL
avatar

Nombre de messages : 1515
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Quel est le marabout de votre douar ?   Jeu 31 Mai 2007 - 4:43

Connaissez-vous l'histoire du marabout de votre douar ?

_________________
"Il faut démolir l'édifice de ton orgueil. Travail effrayant" (Ludwig Wittgenstein, Remarques mêlées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jebala.forumculture.net
mernissi
JEBIL
JEBIL


Nombre de messages : 373
Localisation : casablanca maroc
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Quel est le marabout de votre douar ?   Jeu 31 Mai 2007 - 15:26

Tahar souk abrite un sanctuaire de renommée Nationale: Sidi Ali Ben Daoud au douar Zaouya. Il y a longtemps que je suis tenté d'écrir un petit mot sur le sujet mais j'attendais trouver quelqu'un du bled pour me parler de ce saint que les gens du rif vénèrent énormément. L'occasion n'est pas encore venue pour le faire. j'y reviendrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raynox
JE
JE
avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Quel est le marabout de votre douar ?   Jeu 27 Nov 2008 - 16:44

Bonjour tout le monde,

je voudrai dire qqchose mais sans froisser personne. Que des gens aient été de très bonnes personnes, que nous les respections, que nous les admirions, c'est très bien. Mais il y a des limites à ne jamais franchir et l'islam est très clair la dessus.
Nous le disons même plusieurs fois par jour dans la fatiha.

'Īyāka Na`budu Wa 'Īyāka Nasta`īn

C'est toi seul que nous adorons et c'est de toi seul que nous implorons toute aide. (en parlant de Dieu)

Ces histoires de saint que j'entends a Jebala et plus généralement au Maroc et au Maghreb nous devons nous en débarasser car c'est un des pires péchés, autrefois nous étions ignorants, mais maintenant nous avons beaucoup plus de moyens pour nous instruire et parfaire nos compétences dans tous les domaines.

Je lis parfois des textes qui s'approchent du chirk, l'association, ou le polythéisme.

Le jour du jugement, personne ne pourra intercéder en notre faveur si ce n'est le prophète(sws).


Dernière édition par raynox le Dim 30 Nov 2008 - 9:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jebala.net/
raynox
JE
JE
avatar

Nombre de messages : 115
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Quel est le marabout de votre douar ?   Jeu 27 Nov 2008 - 16:59

Je vous donne un lien très intéressant
http://www.sajidine.com/dogme/association/categories_shirk.htm

Un petit extrait

Parmi certains Musulmans, le Shirk dans la Rouboubiya se manifeste par la croyance que les âmes des saints et des autres êtres connus pour leur piété peuvent affecter les affaires de ce monde, même après leur mort. On attribue à leur âme le pouvoir de répondre aux besoins des humains, de repousser les calamités et de porter secours à tous ceux qui font appel à eux. Ainsi, les adorateurs de tombeaux attribuent aux âmes humaines la capacité divine de causer des événements de cette vie, ce qui est en fait du ressort exclusif d'Allah.



Le site sajidine est une mine d'informations sur l'islam.

J'ai fait ce petit rappel, car j'ai vu des choses au Maroc comme décrites dans le petit extrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jebala.net/
sophos
JEBIL
JEBIL
avatar

Nombre de messages : 1515
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Quel est le marabout de votre douar ?   Dim 14 Juin 2009 - 4:42

Y'a-t-il un marabout dans votre douar ou près de celui-ci ? Connaissez-vous son l'histoire?

_________________
"Il faut démolir l'édifice de ton orgueil. Travail effrayant" (Ludwig Wittgenstein, Remarques mêlées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jebala.forumculture.net
sophos
JEBIL
JEBIL
avatar

Nombre de messages : 1515
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Quel est le marabout de votre douar ?   Ven 4 Déc 2009 - 7:42

Je repose la même question. Veuillez nous parler un peu des marabouts de vos douars! Nous attendons avec impatience vos contributions.

_________________
"Il faut démolir l'édifice de ton orgueil. Travail effrayant" (Ludwig Wittgenstein, Remarques mêlées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jebala.forumculture.net
elmoussati
NOUVEAU
NOUVEAU


Nombre de messages : 28
Localisation : Sud-Ouest de la france
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: Quel est le marabout de votre douar ?   Dim 6 Déc 2009 - 10:43

sophos a écrit:
Je repose la même question. Veuillez nous parler un peu des marabouts de vos douars! Nous attendons avec impatience vos contributions.
Bonjour à toutes et à tous, Je voudrais vous parler de Sidi Ahmed Al Faylâli (On prononce Sihmelfilali). Une expression courante, que j'ai toujours entendue dans mon entourage familial et tribal, dit : "Moulay 3Abslam Chîkh Jbalas we Sihmelfilali Dhâmen Ghmara" Pour vous donner une idée du "pouvoir spirituel" accordé à ce saint homme par les gens de ma tribu, je vous rapporte l'anecdote suivante.

L'été 2006, après une nuit passée dans mon village natal, je faisais halte chez ma sœur qui habite sur les rives de oued Mtar. Celui-ci constitue les limites naturelles entre deux tribus Ghmara: Bni Grîr et Bni Bouzra (Voir Moulièras, A ; Le Maroc inconnu. Exploration des Jbalas). Après un délicieux repas de fritures de poissons bien frais, car nous sommes tout près du village côtier de Mtar (chef lieu de la commune rurale de Bni Grîr), à une demi-heure de marche à pied ou à dos de mules, où les pêcheurs sortent pêcher toutes les nuits ou presque pour gagner leur vie, en parallèle aux activités agricoles. Nous nous étions réunis sous les arbres (Sefsâfs) au bord d’un seguiya qui irrigue le jardin de la famille de ma soeur, autour d'un tayfour de thé. Simmo, un grand cousin réputé pour son humour, nous racontait son dernier voyage de Tétouan à Khmissat où est mariée sa fille ainé.
- Mais tu es d'où al3chîr, de quel pays ?
- Min ard Allah lwassi3a asîdi, répodit Simmo méfiant, à son curieux voisin de banquette. Mais si vous commencez par me dire de quelle Qbîla vous êtes vous-même, cela m'encouragerais peut-être à vous dire d'où je suis, moi. Mais seulement si vous dites la vérité.
- Moi, je suis Ghmari dit le voisin. Mais cela fait maintenant des années que je vie en ville. Je suis Khaldi d'origine et il y a plus de 30 ans que je vie à Tanger.
- Iwâ ntina ould elblad, lui rétorqua Simmo rassuré. Je suis Ghmari comme toi, plus exactement de Bni Bouzra.
- Ah Bni bouzra, le domaine de Sihmelfilali, allah infa3na bibarktou. On dit que les Bni Bouzra l'ont tellement honoré quand il était en retraite méditative durant tant d'années dans sa Khaloua à Ljour sur leur territoire, qu'il leur a promis de les assister et de les protéger contre tous les fléaux. Mon père, que Dieu ait son âme, me racontait qu'en cas de sècheresse par exemple, il suffisait que les fellahs de Bni Bouzra et d'ailleurs viennent lui faire une offrande ou un sacrifice, et à peine ont-ils saigné leur victime que le ciel leur envoie une pluie abondante. Simmo, en réprimant son envie de rire, esquissa un grand sourire et rétorqua:
- Et bien maintenant alblad, wakhkha tdhahhi bimouro, pas une goute ne viendrait arroser la terre assoiffée - Aa Sihmelfilali, hayda, dit tout étonné El Khaldi de Tanger – Hayda kif ma katesma3. Mabqât niyya, mabqât baraka Allah ehfedh.

Sihmelfilali n’est donc pas le marabout de mon Douar, mais Dhâmen tout Ghmara. Toutefois le lieu de sa retraitre, Ljouj, se trouve sur le territoire de mon village, dans le Khandaq du même nom. Celui-ci se prolonge dans le Khandaq de Tassift qui est un affluent d’Oued Mtar. Il est enterré au sommet d’une montagne qui porte son nom, Jbel Sihmelfilali, qui culmine à plus de mille mètre d’altitude, dominant les montagnes qui descendent jusqu’à la mer à Bouhmed /Stehat au Nord, en face des hauteurs de Bni Selman et Bni Mansour. Sur le chemin qui serpente de Ljouj à la tombe de notre saint homme, on trouve des amas de pierre de petite dimension, à plusieurs endroits. On les appelle Elkerkoura (Pl. Elkraker). On raconte que ces Kraker marquent les endroits où les personnes qui transportaient le cercueil de Sihmelfilali se sont reposées ou bien se sont permutées. Non seulement Elkerkoura représente un repère spatial indiquant où des personnes ou du bétail sur le chemin de retour au village sont arrivés, mais aussi les villageois, en passant près de ces endroits, peuvent couper une branche du talus ( amzal, elkhnîj, eddrou, elhelhal…) la mettre sur Elkerkoura et la couvrir d’une pierre tout en faisant un vœux. Sihmelfilali y pourvoira.

Je n’oublierai jamais une étrange pratique qui s’appelle El Hedda. Les femmes du village, y compris ma propre mère, lorsque les enfants sont malades : une fièvre, des bronches encombrées…, pouvaient exprimer leur intention de rendre visite à Sihmelfilali pour solliciter la guérison de leur rejeton, tout en sachant qu’elles ne s’y rendront pas. Elles s’habillent comme si elles partaient effectivement en voyage, en prenant avec elle de quoi manger sur le chemin. Elles mettaient leur enfant sur leur dos, attaché par un Tezzar, ferment à clé leur maison et partent. Elles peuvent au bout de quelques mètres se dirent « Avec tous ce que j’ai à faire, je ne peux pas partir. Ce n’est pas possible de tout laisser en plan, le bétail à faire rentrer et à nourrir, le mari et les autres enfants, l’eau à chercher à la source... Yârebbi, bibarakat Sihmelfilali we baraket Sidna Mohammad, que cet enfant guérisse, amin». Ensuite, elles se remetent aux activités qu’elles ne voulaient ou ne pouvaient suspendre.

On dit que Sihmelfilali est un homme d’origine oriental qui s’est installé à Tfilâlt d’abord, en voulant devenir Soufi. Un maître spirituel lui a, semble-t-il, donné une pierre noire et lui a dit « Parts, et là où cette pierre s’illuminera là sera ta demeure ». Il a longtemps erré dans les tribus du Maroc, avant que sa pierre se ne s’illumine parfaitement à Ljouj, à Bni Bouzra, le lieu où il a passé une partie de sa vie à méditer en adorant Dieu. Les Bni Bouzra honorent encore sa mémoire en organisant une Tawazza afin de procéder à l’entretien des bâtisses où il était en retraite : paver le sol, refaire la toiture en chaume de ses appartements et de la petite mosquée qui est attenante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quel est le marabout de votre douar ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quel est le marabout de votre douar ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel surnom donnez vous à votre bébé ou votre enfant?
» Quel est votre signe astrologique?
» Quel élémental seriez vous? quizz
» quel est l'origine de votre pseudo ?
» QUEL EST LE NIVEAU DE VOTRE SPASMOPHILIE?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BELAD JEBALA :: ISLAM-
Sauter vers: